Développer le langage à l’école maternelle


Deux projets pour développer le langage à l’école maternelle

Stéphanie Bellanger enseignante GS
Alice Royer enseignante MS
Anne Chiardola IEN LE CANNET
Dominique Villa CPC
Rodolphe Lavernhe ERUN

 

Présentation du projet « Développer le langage à l’école maternelle à l’aide de l’application ChatterPix sur tablette »

Ce projet a été mené par deux enseignantes de l’école maternelle Jules Ferry de la circonscription du Cannet (classes de MS et GS). Après un travail sur plusieurs albums de l’histoire de « Boucle d’or » les élèves se sont vus proposer de réaliser un livre sur tablette avec la possibilité de faire parler les personnages et certains objets de l’histoire (avec
prise en compte des différents points de vue).
Le livre numérique sera constitué à partir de photos des décors et personnages en situation. Ce projet a donc permis aux élèves de comprendre l’usage du numérique en situation, tout en leur permettant d’exercer leur créativité à travers diverses manipulations.

Les mises en œuvre proposées par les enseignantes démontrent que l’on peut se dispenser du travail sur fiches au profit de situations permettant d’ «apprendre en résolvant des problèmes et en réfléchissant » …

Mise en œuvre du projet Boucle d’or et les trois ours

Ce projet a permis de travailler en situation des éléments de langage et de compréhension d’une hisotire de la littérature enfantine : Boucle d’Or.

L’objectif de ces deux projets pluridisciplinaires est, avant tout, de permettre à chaque enfant de MS et GS de s’exprimer, de parler et de créer tout en utilisant les techniques classiques d’expression plastiques (dessins, collages, découpage, modelage …) mais aussi les possibilités offertes par l’utilisation du numérique (applications gratuites sur tablettes).

Une place importante a été consacrée à la créativité, à la co-création, au développement des compétences psycho sociales des élèves ainsi qu’au langage sous toutes ses formes.

Parmi les objectifs des projets conduits dans les classes de Mmes Bellanger et Royer, la réflexion sur l’utilisation raisonnée des outils numériques a donné lieu à des séquences mettant en œuvre la prise d’images, l’enregistrement de paroles d’enfants, le montage de quelques éléments en vidéos.

Les phases du projet

Le travail préalable à l’introduction des tablettes permet aux élèves de manipuler, découper, coller, comme, ci-dessous, pour la réalisation des décors.


Certaines phases du projet ont permis des manipulations intéressantes en découverte du monde : travailler la notion de proportion, ordonner du plus petit au plus grand …



 

Mise en situation des personnages et des éléments de décor.

Avec la tablette, prise de vue guidée puis choix des éléments à ajouter (application Chatterpix)



L’enregistrement de la voix de l’enfant est très aisé et facile à reproduire à volonté si l’effet attendu n’est pas satisfaisant.
L’élève doit faire parler l’élément de décor qu’il aura choisi de mettre en scène.
Pour certains, l’application permettra rapidement une utilisation en autonomie.
L’auto-évaluation est vite présente lorsque l’enfant écoute ce qu’il a enregistré.

Ce projet a donc permis de travailler sur le langage lors de la conception des énoncés à enregistrer mais aussi lors d’échanges langagiers entre classes car des questions ont été préparées concernant l’histoire de Boucle d’Or.

Par ailleurs, pour la réalisation du livre qui sera imprimé, le texte des bulles sera saisi au clavier.


Bravo à tous les élèves et à leurs enseignantes !

 

 

Formation et accompagnement

Une animation pédagogique avec la participation de l’atelier Canopé 06, a été menée par Hélène Stinnakre et Rodolphe Lavernhe (ERUN de la circonscription) sur la réalité augmentée.

La place des parents en coéducation a été prise en compte, notamment grâce à l’application AURASMA (ou HP REVEAL) qui permettra de lancer les vidéos à partir du petit livre réalisé (proposé aussi sur format papier).

Les deux enseignantes ont utilisé l’application « Chatterpix » (sur tablettes) et ont expérimenté les possibilités avec leurs classes avant de se lancer dans cette réalisation.
Les tablettes leur ont été prêtées par la circonscription du Cannet.

Le projet Boucle d’Or a été réalisé durant les APC, pendant une période, sur la tablette de l’école.

Axes pédagogiques du projet

Enjeux et objectifs :

Le cahier des charges du projet « Développer le langage à l’école maternelle avec Chatterpix » impliquait la construction de décors, de personnages et la scénarisation de l’histoire.

Objectif :
réaliser un album à partir de l’histoire connue (Boucle d’or et les 3 ours) en faisant parler les objets (travail en littérature jeunesse et sur les différents points de vue)
 

Domaines en relations avec les programmes officiels

Mobiliser le langage dans toutes les dimensions

L’oral :

  • Échanger et réfléchir avec les autres pour créer une histoire
  • Commencer à réfléchir sur la langue
  • Prendre la parole dans le cadre d’un groupe
  • Développer le langage d’évocation (refaire une histoire connue en changeant de point de vue

L’écrit

  • Commencer à produire des écrits et en découvrir le fonctionnement
  • Utiliser l’écrit pour garder une trace et participer verbalement à la production d’un écrit
  • Réinvestir du vocabulaire (entendu dans l’histoire déjà étudiée)
  • Savoir que l’on n’écrit pas comme on parle
  • Être attentif lors de l’écoute d’une question et la comprendre
  • Découvrir le principe alphabétique

Utiliser les outils numériques

  • Manipuler les outils numériques : prendre une photo avec une tablette, utiliser une application pour faire parler les objets avec le logiciel «chatterpix kids»
  • Construire les premiers outils pour structurer sa pensée

Explorer le monde

  • Se repérer sur une page, dans un livre
  • Comprendre une histoire et en reproduire les différentes scènes
  • Recréer un univers à partir d’une histoire connue (décors, personnages) avec différentes techniques en arts plastiques (objets, pâte à modeler, textures…) changement d’échelle

Agir s’exprimer comprendre à travers les activités artistiques :

Productions plastiques et visuelles

  • Dessiner, pratiquer le dessin pour représenter ou illustrer en inventant (personnages, décors…)
  • Réaliser des compositions plastiques seul ou en petit groupe (pendant les APC) en choisissant et combinant des matériaux, en réinvestissant des techniques et des procédés
  • Choisir différents outils, supports en fonction d’un projet et les utiliser en adaptant son geste (coller, faire couler l’encre, tamponner)

Déroulement du projet

Lieux/planification :

– En classe,
pendant les APC : groupes de 6 enfants maximum (3MS et 3GS) avec les deux enseignantes
– En classe, en coin regroupement, pour rendre compte sur le travail fait en APC.
– En classe, en atelier, pour travailler sur l’album (mise en scène, décors, couverture, texte)
– En salle informatique pour taper le texte (GS) visionner l’album numérique terminé

Trame de base :

Les décors ont été réalisés en 3D, fonds et personnages en pâte à modeler pris en photo pour être utilisés ensuite avec le logiciel sur tablette.

Pour les personnages principaux : introduction d’un nouveau point de vue : les objets qui parlent, comme, par exemple le petit bol, le lit de petit ours …

Activités :

– En classe entière : découverte des différentes versions d’albums avec une lecture en réseau sur « Boucle d’or et les 3 ours », dont une version BD sans bulle de parole.

– APC semaine 1 : mise en place de la trame de l’histoire en classe sous forme d’un tableau (lieux ; personnages ; actions …)
Explicitations du projet : « Et si c’était les objets qui racontaient ce qui leur arrivent ? » Par exemple, la forêt explique que Boucle d’Or est perdue ; le petit bol dit qu’il n’a plus une seule goutte de soupe …

Semaine 2 : production de textes  avec dictée à l’adulte. Paroles des objets lors des différents événements.

Semaine 3 et 4 : élaboration des décors et des personnages : forêt à la peinture, nappe pour la table, tasses de dinette, poupée pour Boucle d’Or et ours en pâte à modeler. Chaises réalisées en cubes de construction avec travail sur les proportions à respecter.

Semaine 5 et 6 : utilisation des TICE : mise en forme d’un livre numérique sur tablette avec le logiciel « Chatter pix kids » qui permet, à partir d’une photo, de faire parler une zone en insérant un trait pour la bouche puis d’enregistrer la voix des enfants.
Les élèves de GS ont saisi le texte et enregistré leur voix sur les images de l’histoire.

Un album pour la classe a été réalisé ainsi que des livres en demi-format A4 pour chaque élève, accompagné d’un DVD qui sera offert en fin d’année scolaire. 

Mise en œuvre du projet « Les monstres zombilenium » en classe de GS

Ce projet numérique a été réalisé avec l’utilisation de l’application « Fabricabrac » de la Bibliothèque nationale de France dans une classe de grande section de maternelle, ainsi qu’avec les applications « Chatterpix » et « Animation en volume ».

1/ Présentation des 3 applications utilisées en classe :

«  Fabricabrac » est une application créative qui invite les enfants à réaliser leurs propres créations à partir de documents issus des collections médiévale et moderne de la Bibliothèque nationale de France : nous pouvons créer un animal fantastique en combinant différents éléments issus des images du moyen-âge.

« Chatterpix kids » permet de faire parler n’importe quelle image : il suffit de prendre une photo, de délimiter une ligne pour faire une bouche puis d’enregistrer un message vocal (maximum de 30 secondes). Très simple pour travailler la communication orale et la créativité : ici nous donnerons la voix à un animal fantastique créé avec l’application « Fabricabrac ».

L’application « Animation en volume » permet de créer des dessins animés, image par image : les images d’animaux fantastiques prendront vie à travers une œuvre collective en arts plastiques .

2. Réalisation en classe :

les étapes.
Les enfants ont utilisé « Fabricabrac » pour créer leurs animaux fantastiques en combinant têtes, cous, corps, pattes… mettant parfois deux têtes, plusieurs queues …

Les enfants ont montré leur réalisation à leurs camarades pour échanger et améliorer leurs productions.

Oralement, par groupe de deux, les enfants ont choisi un des deux monstres créés et ont réfléchi à ce qu’ils pouvaient lui faire dire, ce qui a permis l’utilisation de questions ouvertes (Ce qu’il aime, ce qu’il n’aime pas , pourquoi il a plusieurs têtes, pourquoi il a une queue de poisson… ).

Ensuite, utilisation de « Chatterpix » : les enfants ont délimité une bouche à l’animal et ont enregistré ses paroles. Travail sur la prononciation et l’articulation avec possibilité d’essais multiples.

La vidéo obtenue est enregistrée dans la galerie photo.

La maîtresse crée ensuite une longue vidéo dans laquelle elle insère toutes les petites scènes réalisées par les enfants. La classe découvre la vidéo avec grand plaisir.

Une œuvre collective en arts plastiques est réalisée par ailleurs. Il s’agit d’un grand décor avec les éléments découpés. Les monstres imprimés et découpés sont positionnés dans ce décor.

Objectifs du projet :

Langage et numérique : créer des images parlantes, créer des animations, créer un bestiaire.
Mémoriser : dire et redire de manière intelligible le texte choisi pour le monstre.
Entendre, écouter : s’entendre → enregistrement de la voix avec la tablette.
Partager : oser entrer en communication, partager entre pairs, avec l’adulte avec les familles.
Regarder : varier les représentations, création d’un bestiaire et d’un imagier numérique.
Se construire et co-construire : dire avec les autres.
Arts plastiques : peindre et décorer un paysage afin d’y faire vivre les monstres.


En classe, réalisation de l’œuvre collective en arts plastiques.


Utilisation de la dernière application : « Animation en volume ».

Prises de vues de photos avec la tablette caléé en faisant bouger très délicatement le monstre de droite à gauche ou de gauche à droite sur le décor (30 photos pour donner vie à ces créatures fantastiques). 


 

Liens vers les films et
le livre en PDF